Le MLM, halal ou haram ?

par | Jan 10, 2024 | Education financière, Entrepreneuriat, Islam, MLM

Assalamou aleikoum wa rahmatou Llahi wa barakâtouh.

De nos jours, tout le monde (ou presque) rêve d’obtenir de l’argent rapidement et avec facilité, n’est-ce pas ? C’est la loi du moindre effort, pour un maximum de gains. Et si le MLM attire, c’est justement parce qu’il serait un moyen de générer des revenus facilement.

Mais quelle est cette pratique ? Est-elle licite ou illicite ?

On vous explique tout.

 

Qu’est-ce que le MLM ?

Multi Level Marketing : ce mot anglais à l’acronyme accrocheur qui signifie “vente multiniveaux” ou “marketing à paliers multiples”.
Autrement connu comme le marketing de réseau par cooptation, le MLM est apparu au vingtième siècle aux États-Unis. Il fonctionne sur la base du parrainage.

Dans cette méthode de marketing, l’idée est de faire de la vente directe, chez le consommateur.

Ce système a par ailleurs été rendu célèbre par l’entreprise Tupperware et ses fameuses réunions,
ou encore la marque de soins et produits Amway, entreprise d’une valeur de plus de 8 milliards de dollars.
En diminuant les intermédiaires, les coûts sont réduits. Ainsi, les revendeurs sont motivés à s’investir davantage pour voir leurs revenus augmenter.

À première vue, rien de méchant donc. Et pourtant… bien des compagnies de ce type versent dans l’escroquerie.

L’idée initiale est trompeuse, car de prime abord, nous pensons au marketing de réseau classique.
En effet, qu’y a-t-il de mal à utiliser son réseau personnel pour commercialiser un produit et développer une entreprise en effectuant des commissions ?

Absolument rien.

De ce fait, qu’est-ce qui caractérise le MLM, et pourquoi peut-il être dangereux ?

 

Quand le MLM flirte avec le système pyramidal

Un système pyramidal déguisé

Il est important d’être vigilant, car si tous les systèmes pyramidaux sont des MLM, tous les MLM ne sont pas des systèmes pyramidaux.

Le problème de la vente pyramidale est que la personne au sommet de la pyramide, alors même qu’il ne vend pas de produit, gagnera bien plus que la personne à sa base. La rémunération des personnes au sommet de cette pyramide se fait par le biais des commissions perçues à chaque vente de leur filleul.

Ce système est donc injuste et a été interdit en France depuis 1953. Les nombreux abus qui en résultaient ont en effet causé bien du tort aux individus y ayant pris part. Aux États-Unis par exemple, dans les années 80, l’entreprise Herbalife a été condamnée pour système de vente pyramidal illégal. La société a amélioré son fonctionnement depuis, mais elle pratique toujours le MLM.

Nonobstant, cela souligne la frontière ténue entre les deux fonctionnements.

La différence entre la vente pyramidale et le MLM tient au fait que, dans ce dernier, la commission est issue de la vente de produits et non de l’activité des adhérents.ce Aussi, dans le MLM la pression pour recruter de nouveaux membres est moindre, tandis qu’elle est majeure dans le système pyramidal.

Celui-ci est en effet basé sur une configuration strictement hiérarchique. Le nombre de recrutements conditionne l’obtention des revenus, et non pas le nombre de ventes comme c’est le cas dans le MLM.
Le réseau du MLM a quant à lui pour objectif la vente. Les clauses y sont plus claires que dans le système pyramidal.

 

Vendre à tout prix ?

Toutefois, dans la réalité, les participants d’un MLM peuvent recevoir de l’argent par le simple recrutement d’un nouveau membre. Dans les deux cas, le bouche-à-oreille et la motivation entre les recrues sont des techniques classiques. La publicité se fait au sein de la famille, dans un groupe de connaissances où la loyauté est forte. On se sent ainsi en confiance, et les adhésions sont facilitées.

Attention donc à ne pas tomber dans le piège de la vente à tout prix. S’il faut absolument recruter pour toucher une véritable commission et évoluer, il y a anguille sous roche. Notez que dans ce système de MLM frauduleux, il n’y a pas de création d’argent, mais un déplacement des fonds des couches basses vers les couches hautes.

Ainsi, le MLM est certes autorisé en France, mais parfois frauduleux. Quand il est basé sur un système pyramidal, il devient illégal en France.

Comment savoir si c’est le cas ?

Le but de l’entreprise vous donnera la réponse. En effet, si les vendeurs ne sont payés qu’au recrutement et subissent une forte pression pour vendre toujours plus… vous vous trouvez dans une escroquerie.

Le problème est tel que, pour les membres, la vente des produits de façade ne permettra pas de récupérer leur investissement initial. La seule solution pour eux est donc de recruter de nouveaux membres pour toucher des commissions intéressantes. La manipulation devient la base de ce marketing de réseau.

C’est le serpent qui se mord la queue.

 

Une éthique douteuse

Vous l’aurez compris, les derniers arrivés dans ce système, au bas de la pyramide, seront plus lésés que les premiers.

En outre, le stock à vendre est souvent acheté par le vendeur lui-même. Il doit ensuite l’écouler en y appliquant une marge. Il est donc perdant s’il ne parvient pas à vendre l’intégralité du stock.

Sauf que dans ce système, la recette revient à l’entreprise qui ne reverse qu’une commission aux vendeurs pour chaque vente. L’enrichissement des uns se fait au détriment des autres, sous couvert de répartition équitable des richesses.

Les recruteurs vont toucher des commissions sur les ventes ainsi que sur les recrutements. Toutefois, le montant des commissions est corrélé à l’échelon qui aura été atteint par le vendeur et le recruteur.

Si le fonctionnement d’un business se rapproche trop du système pyramidal, il devient alors dangereux, car pouvant se révéler être une escroquerie.
De ce fait, le MLM est une pratique qui peut être interdite en islam.

Voici pourquoi.

 

Le MLM en islam

Quand le MLM est-il haram ?

Comme le souligne la Fatwa n°22935 du comité permanent des recherches scientifiques et de la délivrance des fatwas d’Arabie Saoudite a jugé que les modèles pyramidaux et le marketing par réseau n’étaient pas conformes à la charia, ceci parce que :

• Les frais d’inscription ou l’obligation d’acheter un produit sont nécessaires pour participer aux activités commerciales et recruter de nouveaux membres ;
• Les nouveaux membres dépendent des dépôts pour survivre et bénéficier aux anciens ;
• La conception marketing du produit offre des bonus ou commissions basés sur des activités spécifiques ;
• Le produit échangé est obtenu gratuitement ou à un prix inférieur à sa valeur réelle ;
• Les bonus sont supérieurs aux gains du produit lui-même.

Ces points indiquent que si un système MLM présente ces caractéristiques, il est considéré comme illicite selon la Fatwa saoudienne. Dans ce cas, le marketing multiniveaux est considéré comme un système pyramidal déguisé.

S’il remplit ces conditions, alors il devient clair qu’il devient illicite puisque certaines clauses de ce type de configuration rendent le système haram.

Par ailleurs, le système MLM a également été rendu illicite par la commission de la Conférence Nationale de Nahdatul Ulama (2019) présidée par Asnawi Ridwan. Ladite commission citait les mêmes justifications à sa fatwa.

Ainsi, dans le MLM, l’incertitude est grande et la tromperie peut malheureusement faire partie du jeu.Avant d’investir : analysez, observez et questionnez-vous.
Si l’entreprise a pour objectif de vendre un produit de façade destiné à faire des profits par le biais de recrutements : fuyez !

 

Quand le MLM devient-il halal ?

Selon une autre fatwa, ici indonésienne, le MLM pourrait être conforme à la législation islamique, sous certaines conditions.

D’après le Conseil national de la charia du Conseil indonésien des oulémas, l’activité multiniveaux peut être utilisée si elle remplit certaines conditions. Il s’agit de la fatwa MUI/VII/2009 n° : 75/DSN qui a été ratifiée le 25 juillet 2009, selon laquelle il existe 13 conditions pour les autorisations MLM :

  1. Il existe un objet de transaction réel constitué de biens ou de services ;
  2. Les services ou produits proposant des biens ne sont pas interdits et ne sont pas utilisés pour des transactions illégales ;
  3. Les transactions commerciales ne contiennent pas d’éléments de gharar, maysir, riba, dharar, dzulm, immoralité ;
  4. Il n’y a pas d’augmentation excessive du rapport prix/coût (marge excessive) ;
  5. Les commissions versées par les entreprises aux membres, dont le coût et la forme sont basés sur la performance du travail, sont directement liés au volume ou à la valeur des ventes de produits, et doivent maintenir le revenu principal du partenaire commercial ;
  6. Les bonus accordés par l’entreprise aux membres doivent être compensés en nombre, lorsque la transaction (contrat) a lieu conformément à l’objectif de vente des marchandises ainsi que des produits fixés par l’entreprise ;
  7. Aucune commission ou bonus obtenus passivement de manière régulière sans procéder à des conseils et/ou à des ventes de biens ou de services ;
  8. L’octroi de commissions ou de bonus par des entreprises ou des membres (partenaires commerciaux) ne provoque pas d’ighra ;
  9. La distribution des primes doit être exempte d’exploitation et d’injustice entre le premier et le suivant ;
  10. Le système de recrutement, la forme cérémonielle d’attribution des fonds, ne contient pas d’éléments contraires à la Aqida, à la charia et à la moralité, tels que le shirk, la secte, l’immoralité, etc. ;
  11. Tout partenaire commercial qui procède au recrutement de membres est tenu d’encourager et de superviser les membres qu’il recrute;
  12. Ne faites pas d’activités de jeux d’argent ;
  13. En appliquant Maqashid Syariah pour voir halal ou non, il examine dans quelle mesure la pratique a été révisée conformément aux enseignements de la charia islamique. Ainsi, la marque et l’étiquette ne permettent pas nécessairement de savoir si elle est étiquetée charia ou non, mais il est important de mettre en avant certaines exigences conformes à la charia islamique afin de parvenir à un Mashlahat.

Toutefois, il est important de noter que dans les faits, il reste extrêmement rare d’avoir un système validant toutes ces conditions.

Bien souvent, ces sociétés insisteront sur le caractère halal de leurs pratiques commerciales ou de leur organisation. Elles essayeront maladroitement de se référer des fatwas qui ne peuvent pas juger du caractère licite de leurs agissements. Aussi, elles se reposeront fréquemment sur l’avis de cabinets spécialisés dont l’audit réalisé s’avèrera ne pas couvrir tous les processus, pourtant revendiqués halal.

C’est pourquoi, dans le doute, comme avec le dropshipping, nous vous recommanderons toujours de poser vos questions à des personnes de science religieuse afin d’être conseillé sur des cas spécifiques qui vous sembleraient confus.

 

Face aux risques, prudence est mère de sûreté

En raison de la difficulté à discerner le vrai du faux dans certaines entreprises, il serait plus prudent en tant que musulman de se tenir éloigné de ce genre de pratiques.
De plus, au-delà du versant religieux, nous ne pouvons que déconseiller cette stratégie de marketing. Celle-ci n’étant ni morale ni éthique, un individu bien intentionné (et financièrement éclairé) ne saurait baser son profit sur la tromperie tout en prenant le risque de tout perdre, et de faire perdre ses biens à son prochain.

 

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, voici trois contenus à lire, visionner et partager :

Une vidéo pour comprendre la différence entre MLM, affiliation, vente pyramidale et Ponzi

 

Étude de cas : l’entreprise Validus

 

Unicity, arnaque ou opportunité ?

Enfin, vous pouvez lire notre article sur le modèle marketing de l’entreprise Unicity.

Propriétaire sans riba

Notre livre témoignage et guide d’achat immobilier sans ribā

Propriétaire sans ribâ

Rich Muslim Club

L’Immobilier by Rich Muslim Club

Investis avec nous dans l’immobilier aux Emirats, à partir de 30k€, sur des projets à potentiel rentable et avec contracts négociés

Rich Muslim Club

Le Rich Muslim Dashboard

L’outil 8 en 1 pour reprendre en main tes finances, ta zakāt et plus encore

Le Dashboard

Logo Rich Muslim Club

Rich Muslim Club

Auteur, entrepreneur, investisseur

  • Je suis co-auteur avec mon épouse de Propriétaire sans ribâ
  • Je transmets l’éducation financière conforme à l’éthique islamique
  • J’aime la clarté, la simplicité et la rigueur
  • Je préfère mille fois vivre sous un pont que d’acquérir ou consommer de l’illicite

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propriétaire sans riba

Notre livre témoignage et guide d’achat immobilier sans ribā

Propriétaire sans ribâ

Rich Muslim Club

L’Immobilier by Rich Muslim Club

Investis avec nous dans l’immobilier aux Emirats, à partir de 30k€, sur des projets à potentiel rentable et avec contracts négociés

Rich Muslim Club

Le Rich Muslim Dashboard

L’outil 8 en 1 pour reprendre en main tes finances, ta zakāt et plus encore

Le Dashboard

Note importante

Nous sommes désolés, nous n'avons actuellement aucun créneau de consultation disponible.

Quelques créneaux pourraient être ouverts en Q1 2024.

Pin It on Pinterest